Historique

Saint-Thomas d'Aquin-Veritas de 1833 à nos jours

Fondée en 1833 par 4 prêtres diocésains, l'Ecole Saint-Thomas d'Aquin fut installée provisoirement au "Petit Perron" à Pierre-Bénite. Elle s'installe en 1836 au "Grand Perron" à Oullins, dans l’ancienne maison de campagne des archevêques de Lyon au XVIIIè siècle.
Les pères fondateurs adhéraient pleinement au catholicisme libéral de Lamennais, Lacordaire et Montalembert, qui avaient pour devise « Dieu et la liberté ». Pour eux comme pour nous, cette liberté des enfants de Dieu passait par la liberté de l’enseignement qu’ils défendirent lors du retentissant procès de l’Ecole Libre en 1831.

Chronologie : un passé, des valeurs, un avenir...

  • 1833 : Fondation de l'École Saint-Thomas-d'Aquin par les Abbés Chaine, Dauphin, Lassale et Lacuria au Petit Perron (Pierre-Bénite)
  • 1836 : Installation du Collège à Oullins dans l'ancienne résidence d'été des Archevêques de Lyon au XVIIIe siècle
  • 1852 : Transmission de l'École au Père Lacordaire et installation des Dominicains Enseignants.
  • 1903 : Départ des Dominicains en Suisse (expulsions des congréagations religieuses)
  • 1914 - 1919 : Accueil d'un Hôpital Complémentaire (HC 13) de 110 lits pour les blessés de la première guerre mondiale
  • 1928 : Retour des Dominicains
  • 1942 - 1944 : le Père Mayrand, directeur et prieur, cache et sauve de nombreux enfants juifs. A titre posthume, il reçut la médaille des "Justes parmi les Nations"
  • 1961 : Signature du contrat d'association avec l'État
  • 1969 : Fusion avec le Cours VERITAS et mixité complète. Naissance du Centre Scolaire Saint-Thomas d'Aquin-Veritas
  • 1970 : Ouverture d'un deuxième collège Saint-Thomas d'Aquin à Saint-Genis-Laval
  • 1974 : Ouverture du lycée technologique à Oullins (série Comptabilité Gestion)
  • 1980 : Les Dominicains remettent la tutelle du Centre Scolaire au Diocèse de Lyon
  • 1989 : Fusion avec le Collège du Laud à Mornant
    Création à Oullins de SUP'Saint-Thom, pôle d'Enseignement Supérieur avec l'ouverture d'un B.T.S. Comptabilité-Gestion
  • 2004 : Ouverture d'un deuxième lycée Saint-Thomas d'Aquin à Momant
  • 2011 : Signature d'une convention entre le diocèse de Lyon, la Province dominicaine de France et le Centre Scolaire Saint-Thomas d'Aquin-Veritas pour un accompagnement éducatif et spirituel dominicain
  • 2012 : Fusion avec avec l'école Sainte-Marie de Givors et l'école, le collège et le lycée profesionnel Notre-Dame de Givors et le Centre de formation IFTER
    Ouverture, à SUP'Saint-Thom Oullins, d'un Diplôme de Comptabilité-Gestion (DCG), en alternance (partenariat CNAM et l'Intec)
  • 2016 : Fusion avec l'école du Puits-de-la-Forge de Mornant qui s'installe sur le site de Saint-Thomas d'Aquin de Mornant
    Ouverture, à SUP'Saint-Thom Oullins, d'un BTS Transport et Prestations Logistiques (TPL), en alternance
    Ouverture, à SUP'Saint-Thom Oullins, d'une Licence Gestion des Organisations (GO), en alternance
  • 2018 : SUP'Saint-Thom étend son offre de formations sécurisées du BTS au Bac +5 (partenariat ESDES)
    Création, sur le site d'Oullins, d'un espace campus pour les étudiants 

Blason

Explications

 D’azur au soleil d’or, qui est de l’Ecole Saint-Thomas d’Aquin à Oullins,
surmonté d’argent chapé de sable, qui est de l’Ordre des Frères Prêcheurs,
au chef d’argent portant la devise ‘Esto vir’ de sable,
et accompagné de la date de fondation en pointe
chargée de quatre étoiles pour les quatre sites de Saint-Thomas d’Aquin-Veritas.

Le blason du Centre scolaire Saint-Thomas d’Aquin-Veritas frappe par son soleil resplendissant sur un fond d’azur lumineux. Dès la fondation de l’Ecole, son drapeau portait ces deux symboles : le soleil représente l’éclat de la Vérité découverte par les deux lumières qui nous sont données : celle de la raison pour la connaissance naturelle, et celle de la foi pour la connaissance de Dieu.

A la suite de saint Thomas d’Aquin, notre Saint Patron, nous sommes invités à transmettre et recevoir les connaissances, à rechercher la Vérité, comme un acte d’épanouissement de notre intelligence et de notre cœur.

En 1852, l’Ecole Saint-Thomas d’Aquin est transmise au Père Lacordaire et aux Dominicains-Enseignants. Le blason dominicain et ses couleurs (sable et argent) trouvent ici toute leur place, compte-tenu du caractère indélébile que le charisme dominicain a laissé à l’Ecole. La lumière symbolisée par la couleur blanche rappelle cette torche allumée parcourant le monde dont avait rêvé la mère de saint Dominique lorsqu’elle était enceinte : une lumière qui éclaire la nuit.

La devise Esto vir a été donnée par le Père Lacordaire à l’Ecole Saint-Thomas d’Aquin. On retrouve ces deux mots dans l’Ancien Testament, au 1er Livre des Rois (1R 2,2), lorsque le roi David, dans ses derniers instants, s’adresse à son fils Salomon : ‘Sois un homme de cœur !’. L’impératif futur utilisé ici dans la formule latine donne l’enjeu de cette parole : elle est dite dans la promesse prophétique qu’elle se réalisera dans le futur.

Le blason est littéralement posé sur une date : 1833. C’est la date de fondation de l’Ecole Saint-Thomas d’Aquin à Oullins. Cette date évoque l’inscription dans l’Histoire de l’œuvre éducative qu’est notre Ecole. Et entourant cette date, quatre étoilesde couleurs représentent les quatre sites qui forment maintenant le Centre scolaire Saint-Thomas d’Aquin-Veritas : l’azur pour Oullins, l’orangé pour Saint-Genis-Laval, le sinople pour Mornant et le gueules pour Givors. L’étoile renvoie à saint Dominique souvent représenté avec une étoile sur le front, la lumière de l’Evangile éclairant le disciple du Christ.

Puisse ce blason nous apporter la légitime fierté de notre appartenance à une longue et forte tradition éducative : celle de Saint-Thomas d’Aquin-Veritas !

 

Projet éDUCATIF

Notre finalité

‘Esto vir’ est l’actuelle devise du Centre scolaire, donnée à l’origine par le Père Lacordaire.

Sois un homme ! Sois un homme, une femme, debout : sujet conscient de la grâce de son origine, de la grandeur de sa vocation, de la dignité de sa vie, et de la force de l’Esprit saint qui veut l’habiter s’il y consent.

Cet ‘homme debout’ trouve son origine dans la personne de Jésus Christ ressuscité, nouvel Adam sauvé des forces de la mort et remis debout pour la Vie éternelle, Homme nouveau à l’image de son Créateur.

Les enseignements, les évaluations régulières, les sorties pédagogiques, les voyages et les jumelages linguistiques, les célébrations religieuses, les temps forts de l’Etablissement, mais aussi les règles de vie avec leurs contraintes, tout ceci n’a qu’une finalité : donner les moyens à chacun de nos élèves d’être un homme debout, porté par des principes éducatifs qui conjuguent exigence et bienveillance, le goût de l’effort et de l’étude, l’acquisition des méthodes, la recherche de l’excellence, la formation du jugement, et le service des autres.

‘Esto vir’ est une devise qui claque comme une oriflamme : deux mots qui sont signes de ralliement à une Maison qui se veut tout à la fois un lieu d’études, un lieu de vie et un lieu d’Eglise ; deux mots qui sont signes d’appartenance à une longue et forte tradition éducative : celle du Centre scolaire Saint-Thomas d’Aquin – Veritas.

Nos principes éducatifs

Nous nous appuyons sur trois principes éducatifs pour réaliser notre finalité : la Vérité, la Miséricorde et la Liberté.

  • La Vérité : elle n’est pas une construction humaine où chacun pourrait revendiquer ‘sa’ vérité et qui aboutirait à un relativisme illusoire et un individualisme dangereux.  La vérité s’enseigne, se transmet, s’apprend, dans une recherche permanente conduite par des ‘maîtres’ (enseignants, éducateurs, aumôniers), et éclairée par deux lumières qui coopèrent mutuellement : celle de la raison (pour la connaissance naturelle) et celle de la foi (pour la connaissance de Dieu).
    Pour mener à bien cette recherche de la vérité, la formation du jugement est nécessaire : elle passe par l’acquisition de méthodes et de valeurs intellectuelles, morales et spirituelles qui permettent ‘l’adéquation de notre intelligence avec la réalité’, selon la définition de la vérité donnée par saint Thomas d’Aquin. Notre intelligence doit ainsi pouvoir découvrir, démontrer, expliquer, repousser les erreurs, mais aussi porter un regard juste sur soi-même, les autres et le monde dans lequel nous vivons.
  • La Miséricorde : elle accompagne toujours la vérité. A ce titre, elle est la qualité-même de nos relations : avec soi-même, avec les autres, avec le monde. La miséricorde nous permet de voir dans la réalité les signes d’une espérance donnée. Nous sommes donc appelés à une vraie charité qui fait grandir, dans l’exigence et dans la bienveillance.
  • La Liberté : "La vérité vous rendra libre" selon les paroles-même du Christ (Jn 8,32) car elle nous invite à faire épanouir ce que nous avons reçu et à le faire fructifier au service des autres et du monde. La liberté que procure l’action conjointe de la vérité et de la miséricorde nous donne une formidable audace : celle de construire une vie belle et responsable.

Dans la tradition dominicaine, ces principes éducatifs se déploient en ouverture dans deux champs d’actions que nous tenons à vivre au Centre scolaire Saint-Thomas d’Aquin – Veritas :

  • L’étude, ou l’ouverture de l’intelligence : C’est la confiance faite à l’intelligence lorsque celle-ci est nourrie par un travail sérieux, honnête et ouvert à la lumière de la foi chrétienne.
  • La fraternité, ou l’ouverture au monde et à l’autre : C’est la recherche d’une vie joyeuse ensemble, dans la perspective de s’engager au service de ce monde

Projet d'établissement

Le Projet d’Etablissement est en quelque sorte le ‘texte d’application’ du Projet éducatif : il expose les manières concrètes de vivre notre Projet éducatif dans le quotidien de notre action. 

  • Afin que la Vérité soit vécue comme un principe éducatif à Saint-Thomas d’Aquin-Veritas, il est demandé : 
    • à l’élève d’être honnête et d’assumer ses erreurs,
      • dans sa relation aux autres (dans ses paroles comme dans ses actes)
      • dans sa relation à la connaissance (respect du travail, goût de l’effort, acceptation de l’évaluation,…)
      • dans le regard qu’il porte sur lui-même (sans crainte et sans concession).
    • aux parents d’accepter de partager le regard porté sur leur enfant, avec les enseignants et les éducateurs, et de désirer sincèrement un regard de vérité sur l’enfant,
      • dans les réunions et les entretiens avec les enseignants et les éducateurs
      • dans le travail et les étapes de l’orientation scolaire
      • dans les Conseils d’éducation ou de discipline.
    • à l’enseignant d’être juste sans autre jugement de valeur sur l’élève que celui de le considérer comme un être à part entière, et d’être équitable face aux élèves et à leurs possibilités,
      • dans les évaluations
      • dans les bilans et les conseils de classe
      • dans les entretiens avec les parents.
    • à l’éducateur de reconnaître tout ce qui n’est pas évaluable chez un élève, le menant à une certaine ‘excellence de vie’ (et pas seulement l’excellence des résultats),
      • dans le travail de proximité entre les enseignants, les régents, les responsables et les assistants d’éducation
      • dans la proximité avec les élèves (surveiller, c’est ‘veiller sur…’).
    • au membre du Personnel d’être dans un esprit de service aux personnes,
      • dans la volonté de dénouer des situations difficiles ou exceptionnelles
      • dans la volonté de prendre soin des personnes concernées par le travail réalisé. 
  • Afin que la Miséricorde soit vécue comme un principe éducatif à Saint-Thomas d’Aquin-Veritas, il est demandé :
    • à l’élève de respecter chaque personne et de prendre tous les moyens à sa disposition pour préserver ce cadre de respect,
      • dans une obéissance au règlement intérieur qui soit une appropriation des règles en vue d’une vie commune paisible et respectueuse, loin de la crainte des sanctions
      • dans des médiations qui permettent de faire prendre conscience aux autres de leurs éventuels manques de respect, et de trouver les réparations et les solutions pour reconstruire des relations respectueuses
      • dans une attention aux autres élèves qui permet de signaler aux adultes les modifications de comportement, les situations difficiles ou le mal-être de camarades de classe.
    • aux parents de comprendre que leur enfant fait partie d’une classe, et d’un Établissement qu’ils ont choisi,
      • dans les demandes d’exception qu’ils pourraient faire au bénéfice de leur enfant
      • dans la résolution de certaines situations impliquant leur enfant
      • dans la confiance qu’ils mettent dans les enseignants, les éducateurs et l’encadrement.
    • à l’enseignant de faire partie intégrante de l’équipe enseignante et de profiter de tous les moyens pour ne pas s’isoler,
      • dans l’échange des pratiques pédagogiques mais aussi des pratiques de conduite de classe avec des enseignants ayant besoin de conseils ou avec des nouveaux enseignants
      • dans le dialogue avec les autres enseignants, les éducateurs, l’encadrement et les parents au sujet d’élèves ou de classes
      • dans l’accueil des nouveaux enseignants et des suppléants
      • dans l’accueil et la participation aux projets initiés par les collègues.
    • à l’éducateur de conjuguer exigence et bienveillance,
      • dans la distance et la proximité qu’il saura mettre avec les élèves, notamment par une écoute constructive
      • dans la présence adulte qui sécurise, qui reprend et qui sanctionne quand il le faut
      • dans l’accueil des projets et des initiatives des élèves.
    • au membre du Personnel de communiquer suffisamment,
      • dans la volonté que tous les services concernés par la réalisation d’une action soient impliqués et respectés dans leurs champs de compétence
      • dans le soin apporté aux relations entre les personnes, en sachant dire les manques mais aussi les réussites. 
  • Afin que la Liberté soit vécue comme un principe éducatif à Saint-Thomas d’Aquin-Veritas, il est demandé :
    • à l’élève de mettre en valeur ses talents et de se donner les moyens de réaliser ses projets,
      • dans la reconnaissance du caractère unique de chaque personne, par l’appropriation et l’engagement personnel dans les actions d’intégration, les voyages et sorties, les projets qui portent le sentiment d’appartenance à notre communauté éducative
      • dans l’esprit d’initiative et l’engagement dans des actions de soutien, d’aide, de remédiation et d’émulation, de solidarité, de service des autres
      • dans la découverte humaine, intellectuelle, et l’investissement au sein des sections de langues anciennes, de langues vivantes, d’arts et de sports
      • dans l’engagement d’une réflexion constructive autour de l’orientation qui ne doit pas être seulement une préoccupation scolaire mais la construction d’un choix de vie.
    • aux parents de reconnaître la personne de leur enfant comme une promesse d’avenir,
      • dans    la    connaissance     du    profil    scolaire    de    leur    enfant    (goûts,    talents, prédispositions,…)
      • dans le respect de l’orientation qui lui sera source d’épanouissement et de réussite
      • dans l’encouragement aux différentes formes d’émulation pour le bien du corps, de l’esprit et de l’âme de leur enfant.
    • à l’enseignant de faire preuve d’audace pédagogique et éducative,
      • dans la construction de ses cours et de ses actions pédagogiques
      • dans la participation aux projets éducatifs et spirituels proposés
      • dans la recherche de projets innovants, par des rencontres intersites et des échanges informels avec les collègues, les régents, la direction, et par des réunions d’expression libre.
    • à l’éducateur de jouer pleinement son rôle au service de la construction de la personne de l’élève,
      • dans la participation active aux projets éducatifs
      • dans la proposition et la mise en place d’actions dans lesquelles l’élève pourra exprimer le meilleur de lui-même et ses talents particuliers
      • dans l’organisation d’actions de formation et de prévention afin d’éduquer l’élève à la liberté.
    • au membre du Personnel d’occuper activement sa place dans la communauté éducative,
      • dans la volonté que son travail soit reconnu au service de l’ensemble de la communauté : personnel infirmier, administratif et d’entretien
      • dans la participation active aux événements du Centre scolaire, en étant force de propositions.

Organigramme général

Résultats aux examens - Session Juin 2018

Diplôme national du brevet et B.E.P.

Diplôme national du brevet
Série générale

Collèges d'Oullins, Saint-Genis-Laval, Mornant et Givors
443 élèves présentés

Réussite

Mentions

98,65 %

93,6 %

Diplôme national du brevet
Série professionnelle

Collège de Givors (3ème Prépa-Pro)
18 élèves présentés

Réussite

Mentions

88.8 %

43.8 %

B.E.P.

Lycée Professionnel de Givors
22 élèves présentés

Réussite

Mentions

90 % en Compta-Gestion-Administration et 100 % en Logistique

Il n’y a pas de mention au BEP

Baccalauréat

Baccalauréat général et technologique

Lycées d'Oullins et Mornant
298 élèves présentés

Réussite

Mentions

100 %

85 %

Baccalauréat professionnel

Lycée Professionnel de Givors
30 élèves présentés

Réussite

Mentions

100 % en Gestion-Administration et 83,4 % en Logistique

30 %

B.T.S.

B.T.S. Comptabilité-Gestion / BTS Transport et Prestations Logistiques

SUP' Saint-Thom à Oullins
26 élèves présentés

Réussite

Mentions

94,7 % en BTS CG et 85,7 % en BTS TPL

Il n’y a pas de mention au BTS